Cloche

Accueil

« Sans la musique, la vie serait une erreur, une besogne éreintante, un exil. »

Friedrich Wilhelm Nietzsche (1844 – 1900)


Bienvenue sur le site Internet du choeur Acapel’HOM !

Quelques vidéos et autres enregistrements !

….et pour nous écouter prochainement !

A bientôt de vous rencontrer.


hk-pav-1024x683

                          … deux regards, une seule vision !

Ndlr : …il nous est avis qu’ils ne regardent pas les nouvelles cravates du Choeur d’Hommes de Zweisimmen ! 

(ATTENTION [en arrière-plan] : un des gardes du corps d’Acapel’HOM – nom de code : Rodgev Perrinovskayovitch !)

Incognito

… où l’on remarque que le garde du corps, Rodgev Perrinovskayovitch est prêt à bondir en toutes circonstances … pourtant, là, le président est incognito avec ses lunettes de camouflage !


Acapel’HOM ?

… un jeune chœur d’hommes dans le paysage choral neuchâtelois ?

… oui ! Depuis le 15 janvier 2011, cet ensemble composé de solides gaillards s’applique à proposer au public du canton du Haut et du Bas, en passant par le Centre, de la « belle musique » a capella.

Sous la baguette avertie, délicate, précise et même quelquefois magique de Bernard Guye et la présidence de Denys Schallenberger, ces hommes aux voix unies et aux registres équilibrés mettent un point d’honneur à faire passer un message et des sentiments  au travers de leurs interprétations de pièces de musique sacrée et profane. Leur répertoire les fait voyager d’Est en Ouest et du Nord au Sud.

La barrière des langues ne leur fait même pas peur : l’allemand, l’anglais, l’espagnol, le gaélique, l’italien, le latin, le norvégien, le roumain, le russe et même… le finnois n’ont plus de secret pour eux !

Constamment en recherche de projets et en parallèle à leurs concerts annuels, ils s’ouvrent aux rencontres : ils se sont magnifiquement illustrés en participant à la Fête fédérale de chant à Meiringen, en juin 2015. Ils ont collaboré avec la Société Chorale de Neuchâtel, en mars 2015, pour prêter « voix fortes » dans l’interprétation du Requiem de Fauré.

La qualité vocale, la justesse, la finesse ainsi que leur faculté d’adaptation à différents répertoires fait d’Acapel’HOM, un ensemble à suivre, à apprécier et à voir évoluer dans le panorama choral neuchâtelois.

Plein succès à eux… Et que vive le chant choral !

(extrait d’un article de presse). . . nous sommes aussi sur   Facebook_icon.svg